B) détection de sang lavé sur un linge

 

Nous allons révéler des traces laissées par du sang sur un linge suspect.
On sait que les globules rouges sanguins sont bourrés d'une protéine, l'hémoglobine, qui assure le transport de l'oxygène dans le sang. Lorsqu'un linge a servi à essuyer du sang, il contient le plus souvent des traces d'hémoglobine même s'il a été lavé car les protéines se fixent aisément à divers supports et l'hémoglobine est la protéine la plus abondante du sang (15 g/L en moyenne) auquel elle confère en outre sa couleur rouge.

Dans un premier temps, nous avons dilué quelques gouttes de sang dans un peu d'eau. 
Puis imbibé un linge dans le sang dilué, éssoré et abandonné environ un quart d'heure. Ensuite nous avons lavé le linge à l'eau de façon à faire disparaître les traces rouges. Et enfin laissé sécher le linge (sur un radiateur).  


 

tissu après lavage.

 

Après séchage, nous avons déposé avec le compte-gouttes une goutte d'eau oxygénée en quelques endroits du linge.

 

  

 Une effervescence formant une mousse blanche apparaît aux endroits où de l'hémoglobine est restée fixée au tissu.

Le meurtrier ne pourra pas dissimuler ses traces de sang simplement en les nettoyant!

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×